Aller au contenu

Compte rendu du séjour dans le Périgord

dans Manifestations passées

Le Périgord du 06/08/2016 au 20/08/2016

L’Association Les Joyeux Mirauds a proposé à ses adhérents, deux semaines dans le Périgord.

Pascal ROGER « Président en était le responsable ». Nous étions hébergés à l’Hôtel / Auberge de la Petite Reine en plein cœur du Périgord Noir.

Durant ces deux semaines Périgourdines, 34 adhérents Des Joyeux Mirauds en tout, 22 déficients visuels et 12 accompagnateurs valides purent profiter des splendeurs, du magnifique soleil, des spécialités culinaires, de la chaleur et de la gentillesse de ses habitants qu’a pu offrir cette superbe région de France.

Un groupe de 24 personnes par semaine composé de 16 personnes déficientes visuelles et 8 accompagnateurs valides. Par ailleurs, grâce à un coup de pouce financier de 3.000,00€ obtenu par le Crédit Agricole par son programme « Solidaires By Crédit Agricole CIB », un programme riche en activités de toutes sortes et accessibles à un public en situation d’handicap visuel a été proposé aux participants.

Afin de faciliter le voyage des participants déficients visuels, nous avons pu grâce à cet aide mettre en place un transport par autocar depuis la gare SNCF de Bordeaux Saint-Jean jusqu’à notre lieu de résidence à l’hôtel / Auberge de la Petite Reine.

Le dimanche 7 août, la journée a été consacrée au repérage des lieu et l’après-midi à une belle partie baignade dans la Dordogne.

Le lundi 8 août, la semaine a commencé très fort car nous avons eu le privilège de visiter l’une des dernières résidences de Joséphine Baker « le Château des MILANDES » merveilleusement guidée et commentée par la propriétaire des lieux elle-même « Madame de Saint-Exupéry ». La journée s’est poursuivie par la visite du Cloître de CADOUIN dans lequel nous avons pu toucher les sculptures d’époques.

Le mardi 9 août, nous sommes allés visiter l’élevage d’esturgeons de NEUVIC et quelques-uns se sont essayés à la capture de ce poisson de 18 kilos très vivace ! Il est bien évident que nous pûmes déguster le Caviar de NEUVIC produit sur place. L’après-midi a été consacré à la découverte du Moulin à eau du XVIème siècle de la VEYSSIÈRE qui perpétue une tradition ancestrale encrée dans la famille ELIAS depuis 7 générations : la fabrication artisanale d’huiles de noix et de noisettes du Périgord, dans le respect de la plus grande tradition.

Durant cette visite, nous avons pu toucher de nombreux objets témoignant des siècles passés, les meules de silex servants à broyer les cerneaux de noix ou les noisettes, les différents dispositifs utiles pour la fabrication des huiles jusqu’à la mise en bouteilles. Nous avons pu goûter les deux sortes d’huiles qui par leur parfum et leur saveur font à coup sûr de merveilleux condiments pour des salades ou autres mets culinaires.

Le mercredi 10 août, ce sont Bernard et Nadia FAGET qui nous ont accueilli dans ce site exceptionnel, en plein cœur du Périgord Noir, en dehors des circuits touristiques bruyants, lieu de paix et de calme, à la Ferme des TILLEULS. « élevage de Bauvin, de canard et exploitation d’une truffière ». En raison de normes sanitaire dût à la grippe Aviaire, nous n’avons malheureusement pas pu aller voir les canards mais Bernard a pu nous faire toucher deux petits canetons tout doux et tout mignon à tel point que même les plus craintifs ont pu s’en approcher et même les caresser ! A l’issu de cette visite, nous pûmes déguster les produit de la ferme tels que les gratons au foie gras ou nature de canard, rillettes de canard, du beurre truffé et le tout accompagné de Monbazillac.

Le jeudi 11 août, nous sommes allé à Bergerac pour visiter le Château de Monbazillac dans lequel exceptionnellement les participants déficients visuels ont pu toucher de splendides pièces uniques et parfois même d’époque ! Il est bien évident qu’une excellente dégustation du liquoreux vin de Monbazillac a été des plus apprécié. Ce programme s’est poursuivi par une petite balade en GABARRE sur la Dordogne et sous un soleil radieux.

Le vendredi 12 août, la visite du Musée VESUNNA gallo-romain à Périgueux exclusivement réservé pour notre groupe a pu permettre aux non et malvoyants de découvrir de nombreux objet du quotidien utilisés à cette époque par l’approche tactile et par le biais de matériel pédagogique mis à notre disposition.

Pour la dernière excursion de la semaine, nous avons pu effectuer une visite guidée et commentée d’une heure trente environ dans le secteur sauvegardé de la ville de Périgueux et plus exactement dans le quartier médiéval, son histoire et son patrimoine. Denis, un accompagnateur de la deuxième semaine nous a rejoint pour une soirée conviviale autour d’un excellent barbecue dans les jardins de l’hôtel de la Petite REINE qui a permis aux participants ayant décidés de nous quitter à mi séjour de terminer leurs vacances dans une ambiance à l’accent champêtre.

En effet, le lendemain, samedi 13 août, 6 personnes déficientes visuelles et 4 accompagnateurs valides nous ont quitté. Cette journée a été consacrée au repos et à la rotation des participants. Un transport a été organisé pour faciliter le voyage des personnes déficientes visuelles de l’hôtel jusqu’à la gare SNCF de Bordeaux Saint-Jean aller-retour. Le soir-même, se sont à nouveau 6 déficients visuels et 3 accompagnateurs qui ont intégré le groupe des Joyeux Mirauds.

Pour commencer le programme de cette seconde semaine, le dimanche 14 août, de bonne heure et de bonne humeur, nous avions rendez-vous à 9h au Gouffre de PROUMEYSSAC, la cathédrale de Cristal, la plus grande cavité aménagée du Périgord pour une petite visite guidée et commentée. Le Gouffre de PROUMEYSSAC est la 1ère cavité souterraine en France à recevoir le label « Tourisme et Handicap » tous handicaps confondus. Il prouve les efforts conjugués de l’ensemble de l’équipe du Gouffre et un investissement nécessairement réalisé pour proposer une visite quasi-complète à l’ensemble des handicapés français et étrangers. Le tunnel en pente douce facilite l’accès au gouffre.

Des livrets avec des textes en braille et des dessins en relief qui illustrent les points forts de la visite étaient mis à notre disposition.
L’après-midi était consacré à la randonnée pédestre. Deux groupes ont été constitués. Le premier, constitué de 7 personnes déficientes visuelles et accompagnateurs compris était destiné aux bons randonneurs sous la responsabilité d’une guide professionnelle. Ils ont pu faire une belle boucle d’environ 12 kilomètres avec un peu de déniveler autour de la Bastide de Domme.
Avec l’aide de l’Association locale « Les Sentiers d’antans » et de 4 de leurs bénévoles, le deuxième groupe de 13 personnes déficientes visuelles et accompagnateurs compris, purent s’adonner à une belle balade de 9,5 kilomètres dans la campagne environnante.

Le lundi 15 août a été des plus agréables. Nous nous sommes rendus dans le Gers chez Mireille « une généreuse donatrice de l’Association Les Joyeux Mirauds » et Jean-Marc son compagnon qui a invité tout le groupe dans le Gers au domaine « LES BAQUEROUS » à MAUVEZIN pour passer une excellente journée autour d’un somptueux barbecue. Après le repas, la plupart des participants ont fait un agréable plongeon dans la piscine vu le soleil qu’il y avait ce jour-là.
Vers 15h30, nous sommes allés à 7 kilomètres de là pour visiter SARRANT, un petit village médiéval. Mireille « notre hôtesse de charme et de choque », à été notre guide touristique.
Après environ 45 minutes de visite, nous avons dégusté une délicieuse croustade aux pommes à la TARTINERIE, lieu insolite puisqu’il s’agit d’une librairie dans laquelle on peut manger des tartines ou autres gourmandises pour le goûter. Tout le déjeuner ainsi que le goûter nous ont été intégralement offerts par Mireille et Jean-Marc ! Un immense merci à vous deux pour votre chaleureuse hospitalité et à votre équipe de bénévoles pour l’aide qu’ils nous ont apportée durant cette délicieuse journée !

Le mardi 16 août, 15 Joyeux Mirauds ont pu faire du canoë sur la VEYSÈRE sous l’égide de Philippe COLOMY, ancien compétiteur membre de l’Équipe de France de canoë et diplômé d’État. Moment très agréable et sous un magnifique soleil qui nous a permis de découvrir la vallée de la Vézère et les prestigieux sites qui la jalonnent.
L’après-midi, relâchement pour tout le groupe. Certain ont pu plonger dans la piscine de l’hôtel, d’autres et parfois les mêmes se sont offert au rayons du soleil sur les transats dans le jardin et les autres, ont pu faire la sieste.

Le mercredi 17 août, nous avons été téléportés dans un autre monde pour la journée. En effet, nous avions rendez-vous dans la reconstitution d’un village du Périgord au début du vingtième siècle au Parc Le BOURNAT pour une visite guidée d’environ 1h30.
Le BOURNAT, un parc à thèmes où le temps s’est arrêté en 1900. Entre la beauté des vieilles pierres, le chant des ailes du moulin, l’église et la place du village, nous avons pu découvrir les artisans d’autrefois qui nous exposent leur métier et leur savoir-faire. Nous avons pu toucher des outils anciens, poser toutes les questions que nous souhaitions et aussi, nous pouvions déguster les produits fabriqués sur place que nous pouvions bien entendu acheter. Nous y trouvions un moulin à huile de noix, de la sculpture sur bois, un forgeron coutelier, une fileuse de verre etc.. Voilà un moment sympa où nous avons pu remonter le temps. Nous avons pu également faire des tours de manèges anciens comme la chenille de 1936 par exemple et voir des jeux d’autrefois. Certain ont pu faire un tour de calèche.

Le jeudi 18 août, nous avions rendez-vous à la Ferme du Pech à Saint-Geniès. Au nord de Sarlat, les nuciculteurs Françoise et Gérard Trémouille transforment toutes les noix de leur petit verger. Gâteaux, confitures, cerneaux sucrés gourmands, etc… Lors de la visite guidée et commentée de leur noiseraie, nous avons pu découvrir « La Grandjean », « la Marbot&quot », « la Corne » et « la Franquette », d’authentiques noix périgourdines. Depuis 2001, ces quatre variétés constituent l’AOC « Noix du Périgord ». Nous avons poursuivi notre matinée par une excellente dégustation de noix, de gâteaux aux noix, de cerneaux caramélisés, de vin de noix et nous avons pu acheter les produits de la ferme.
La journée s’est poursuivie par un pique-nique sur les bords du plan d’eau de TAMNIÈS, joli petit étang, au creux de la vallée de la BEUNE, situé au cœur du Périgord Noir, entre Sarlat Montignac et les Eyzies. Ce dernier est aménagé pour les baigneurs avec une plage de sable fin à l’une de ses extrémités dont certaines personnes ont pu en profiter. La baignade était surveillée. Nous avons terminé notre journée par la visite guidée et commentée du Château de CASTELNAUD.

Le vendredi 19 août, nous avons passé la matinée sur les traces de nos ancêtres qui ont vécu bien avant l’an 0 aux EYZIES-DE- TAYAC, Capitale Mondiale de la Préhistoire. C’est le Musée de la Préhistoire qui nous a ouvert ses portes pour une visite guidée et commentée de deux heures par un conférencier hyper passionné par son métier. Tout au long de cette dernière, le guide conférencier nous a proposé une approche tactile par le biais de matériel pédagogique. Après cette visite très enrichissante, et après un excellent déjeuner, nous étions attendus à la chèvrerie des Fromages BORTOLIN à CARVES. Pour cette dernière activité de notre programme, Martin BORTOLIN nous a immergé dans son troupeau de chèvres de race alpine. On ne peut pas dire qu’elles n’étaient pas affectueuses ! En effet, nous ne pouvions pas faire un pas sans que deux ou trois chèvres viennent nous mettre la tête sous les mains ou les bras pour que nous les caressions. Il nous a proposé de nombreuses découvertes tactiles (différence entre paille et foin, différent type de céréales…).

En ce qui concerne la visite du laboratoire de fabrication des fromages de chèvres, pour des questions d’hygiène, nous n’avions pas pu pénétrer à l’intérieur mais nous avons pu voir ou entendre un petit film que Martin nous a commenté. Durant cette projection, notre guide nous a fait toucher certains outils de fabrication afin d’éclairer ses propos.
À l’issue de cette visite, une petite dégustation nous a permis de goûter les fromages de chèvres que nous avons pu acheter à la boutique.
Pour notre dernière soirée, nous avons pu participer à un moment très convivial autour d’un barbecue géant dans les jardins de l’hôtel de la Petite Reine.

Le samedi 20 août, fin du séjour pour tous les participants. Là encore un transport à été organisé pour faciliter le voyage des personnes déficientes visuelles de l’hôtel jusqu’à la gare SNCF de Bordeaux Saint-Jean.

Toutes les activités accessibles aux personnes en situation d’handicap visuel ainsi que le trajet aller-retour ( Bordeaux / Siorac-En- Périgord) vous ont été offertes gracieusement par le Crédit Agricole «CA CIB ».

Pour conclure ce petit compte rendu, je peux dire que ce séjour a été des plus agréable. Une superbe ambiance au sein du groupe, des activités tous plus intéressantes les unes que les autres et accessibles aux personnes déficientes visuelles. Il y en avait pour tout le monde. Les Ferrus d’histoire, les amoureux de la nature, les sportifs ETC…

Rémy, notre chauffeur de car génial et à notre écoute qui n’hésitait pas à remonter les manches pour nous donner des coups de main soit au guidage de personnes déficientes visuelles ou autres !

Ne parlons pas du côté culinaire car là, je crois franchement qu’on a tous pris quelques kilos et ceux grâce à David « maître restaurateur de l’hôtel » qui tous les jours nous mijotait d’excellent plats locaux ! La gentillesse de Caroline et de l’ensemble du personnel de l’établissement on fait de notre séjour un enchantement. L’établissement ayant été rendu complètement accessible aux personnes à mobilités réduites, les participants en situation d’handicap visuel étaient totalement ou presque autonomes au sein de ce dernier.

Je n’oublierais pas de remercier très chaleureusement nos accompagnateurs qui ont assuré durant ces deux semaines car sans eux, nous n’aurions pas pu passer d’aussi bonnes vacances dans le Périgord !

Je peux dire sans aucune hésitation que nous en garderons encore longtemps d’excellents souvenirs !

Fait à Bagneux,
le 26 août 2016 par
Pascal ROGER
Président Des Joyeux Mirauds

 

Laisser un commentaire