Aller au contenu

Réveillon St-Sylvestre 2019/2020

dans Manifestations passées, Non classé

COMPTE-RENDU MINI SÉJOUR AUTOUR DU RÉVEILLON DE LA SAINT-SYLVESTRE 2019/2020 Du 28/12/2019 au 01/01/2020



Par Pascal ROGER, Président de l’Association Les Joyeux Mirauds



Cette Année encore, j’ai eu le plaisir pour le compte de l’Association Les Joyeux Mirauds d’organiser le seizième mini séjour autour du réveillon de la Saint-Sylvestre dans le Périgord du 28 décembre 2019 au 1er janvier 2020. Ce sont 17 Joyeux Mirauds dont 11 déficients visuels pour 5 accompagnateurs « encadrants » valides qui ont pu profiter des joies de cette magnifique région dont la gastronomie est le fer de lance parmi tous les autres attrait touristiques proposé !



Nous étions hébergés comme en 2015 et 2016 à l’Auberge / Hôtel de la Petite Reine (***), route de BELVÈS, 24170 SIORAC-EN-PÉRIGORD. Un établissement que je vous recommande très fortement !



Mais vous allez me dire, « pourquoi revenir dans cette région que vous avez déjà écumé de long en large et en travers à l’été 2015 et 2016 ? »



Je vous répondrais tout simplement, lorsqu’un endroit nous plait et que nous y trouvons des gens très accueillants et sympathiques, pourquoi pas et surtout pour faire la fête ensemble ! Lorsque je vous parlais dans la circulaire de gens charmants et très sympathiques, Caroline et David Masure nous ont accueilli en toute convivialité dans leur établissement et des plus accessible. David, qui est aussi un chef de cuisine reconnu et titré Maître-Restaurateur, nous a bichonné avec des menus pleins de saveurs du terroir autour des nombreuses spécialités périgourdines et là, on a été servi ! Non seulement à l’assiette bien entendu mais pas que… Non, ils nous ont tout de même pas donné la béqué mais nous avons été servi comme des rois !. Une cuisine raffinée digne de ce nom !



Bon, le standing de l’établissement est à la hauteur de ses *** de part les chambres relativement spacieuses et confortables mais ce qui fait la renommée de la Petite Reine, se sont la gentillesse et la générosité de Caroline et David (ses propriétaires) et aussi surtout, sa restauration gastronomique !



Bon, allez, j’arrête de lancer des fleures à la Petite Reine pour parler du mini séjour proprement dit et de ses participants.



Il en a fallut de peut pour que cette escapade soit annulée de par les grèves de transports qui nous a joué des tours ! Et oui, trois jours avant notre départ, nous recevons tous un SMS et courriels de la SNCF comme quoi notre train PARIS / BORDEAUX de 13h52 était annulé. Heureusement que les télécommunications ont bien fonctionné à ce moment-là car en moins de 10 minutes, les 10 personnes intéressées était prévenus pour voir si un autres train leurs était proposé dans la journée. Et oui ! Celui de 9h52 était encore programmé pour le 28 décembre 2020. Ouf ! Tout le monde a pu prendre ce train ce qui fait que du coup, nous avons avancé de 4 heures notre arrivée sur BORDEAUX.



Une fois à destination, Gildas nous a rejoint et Rémy, notre chauffeur de car des Voyages REY nous attendait de pieds fermes ! Quelle joie de le retrouver car c’était lui qui en 2015 et 2016 avait assuré nos transports durant nos vacances dans la région. Non seulement d’être un grand professionnel de la route, il est d’une gentillesse sans égares. Il s’est parfaitement intégré à la spécificité de notre groupe et n’a pas hésité à plonger dans le bain en guidant les personnes déficientes visuelles durant les excursions.



Après 2h30 de route, la petite Reine était à notre porté et à la descente du car, Caroline nous a gratifié d’un chaleureux accueil. Après nous avoir remis les clefs de nos chambres, nous avons pu nous reposer un peut, suffisamment pour nous réunir tous à l’apéro durant lequel nous avons pu tous nous présenté. C’est alors que nous ont rejoint, Marc, Jean-Luc, Marie-Joe, Denis et Sylvie qui ont décidé de faire le trajet en voiture. Un succulant repas nous a été servit et bien rapidement, nos Joyeux Mirauds prirent le chemin des bras de Morphée.



Le lendemain, nous avons pu entamer le programme que Caroline et moi-même avions préparé pour occuper les journées de nos vacanciers.



Nous avons débuté par la visite d’ une ferme d’élevage de canard au Domaine de la Barbe à BADEFOLS-SUR-DORDOGNE. Le propriétaire nous a fait visité les bâtiments dédiés aux canards et les grandes étendues d’herbe dans lesquelles ces volatils sont élevé dans le plus grand respect des animaux. Nous avons tout appris du gavage qui finalement n’est pas si cruel qu’on pourrait le penser ! Juste la nature qui reçoit un bon coup de pouce ! Après cette visite agricole, nous avons pu déguster les produits fabriqués à la ferme que bon nombre d’entre nous s’en sont empressés d’acheter.



Retour à l’Auberge pour le déjeuner et l’inconditionnel château des MILANDES était au menu de notre après-midi. Ce château, labellisé Maison des Illustres en 2012 par le Ministère de la Culture, consacre ses pièces à la résidente la plus connue du XXe siècle, Joséphine BAKER, une femme hors du commun .



Retour à l’Hôtel pour le dîner et une soirée animée.



Le lundi 30 décembre, nous avions rendez-vous avec l’ancien propriétaire de l’Auberge / Hôtel de la Petite Reine qui s’est convertit dans la trufficulture. Après la visite de sa truffière dans la fraicheur de la matinée, , nous sommes resté sur notre fin car normalement, nous aurions dû pouvoir déguster des produits à base de truffes. Bon… On s’est contenté d’en avoir une dans notre main, de la sentir ETC..



Comme nous étions tous réfrigérés, après une concertation collégiale, nous sommes rentré prématurément à l’hôtel pour nous réchauffer et prendre un délicieux déjeuner.



L’après-midi était consacré à l’histoire des hommes préhistorique de par la visite de la machine à touriste, je veux parler de la réplique des grottes de Lascaux 4. Sans aucun intérêt pour un publique de personnes déficientes visuelles.



Pour le mardi 31 décembre, nous sommes parti pour la visite du marché de Noël de SARLAT-LA-CANÉDA. Malheureusement, nous sommes arrivé trop tôt car la plus part des stand n’étaient pas encore ouvert. Bon, ça nous a pas empêché d’acheter des produits du terroir comme des cabécous (petits fromages de chèvre périgourdin), du saucisson, miel, confiture à la châtaigne etc.. Durant ce temps, avec notre guide Isabelle, un petit groupe a pu arpenter les petites ruelles de ce joyau médiéval. Nous aurions dû poursuivre notre matinée par la visite et une dégustation à la distillerie de la Salamandre mais la propriétaire ayant dû se faire hospitaliser en urgence, cette dégustation de produits locaux s’est effectué à la Coopérative Agricole la Périgourdine à Saint-Syprien.



De retour à l’hôtel pour un savoureux déjeuner et continuation l’après-midi par la visite de la chocolaterie BOVETTI à Terrasson-Lavilledieu. Des mini-carrés, des mendiants, enrobés, moulages etc., nos Joyeux mirauds connaissent tout des secrets de fabrications des gourmandises BOVETTI !



Vous voulez que je vous mette l’eau à la bouche, alors, voici le descriptif de trois d’entre eux !!

  • MINI-CARRÉS : Petits carrés de chocolats aux saveurs épicées, fleuries et fruitées comme Café, Noix de Coco, Thé Earl Grey & fleurs, Caramel & Sel… C’est parfait pour accompagner une tasse de café ou de thé.
  • MENDIANTS noisettes, pistaches, raisins, cranberries, abricots, amandes… : Les mendiants puisent leur inspiration dans la tradition religieuse des 13 desserts de Provence. Servis aux invités au retour de la messe de minuit, ces desserts étaient 13 comme le nombre de convives de la Cène, Jésus-Christ et les 12 apôtres.
  • ENROBÉS aux fruits secs et de fruits confits enrobés de chocolat : cerneaux de noix du Périgord, amandes, orangettes, noisettes, raisins au Sauternes.
L’Association a offert à chaque convive un petit coffret de 125 G d’enrobés soit aux noisettes ou aux raisins au Sauternes



De retour à notre hébergement, nous avions que peu de temps pour nous apprêter. Ces messieurs de ce mettre sur leur 31 et de ces Dames, de s’orner de leurs plus beaux atours à l’occasion de cette soirée festive !



Vers 20h, ces Messieurs en costumes et ces Dames en robe de soirée prirent place autour des deux tables qui nous étaient destinées pour passer une fabuleuse soirée animée par le groupe Paris / Londres.



Je vais encore vous mettre l’eau à la bouche en vous dévoilant le menu de gala que nous avons pu dégusté durant cette soirée de réveillon de la Saint-Sylvestre. Vous êtes prêt ?

  • Apéritif Royal à la châtaigne et ses amuses bouche ;
  • ****

  • Crème de sous-bois truffée ;
  • ****

  • Belles Saint Jacques juste snackées, crème de cèpes et jambon Noir du Périgord croustillant ;
  • ****

  • Bonbons de Foie gras mi-cuit, pain d’épices abricots, pistaches caramélisées et pralinoix ;
  • ****

  • Grenadin de Veau de nos terroirs parfumé au foin, lard Colonata et pressé de légumes oubliés ;
  • ****

  • Cabécou rôti, chutney pommes-noix ;
  • ****

  • Assiette gourmande de spécialités maison.
  • ****

  • Accord vin pour chaque plat, Champagne et café.



À minuit sonnante, nous avons accueilli 2020 par les traditionnels bon vœux, embrassades de toutes part et devinez quoi, en trinquant avec du champagne à notre bonne santé ! Une soirée mémorable et quelle ambiance !



Couché à 4h et après un bon petit déjeuner, il a fallut bien penser à reprendre la route vers nos domicile respectifs.



Parce que notre train de retour sur Paris était des plus incertain du fait des grèves de la SNCF, j’ai pris la décision d’affréter un car pour nous remonter sur Paris. Et devinez qui s’est proposé pour être notre chauffeur ? Notre fidèle Rémy ! Serte le voyage était un peut long malgré des arrêts toutes les 2 heures, mais nous avons eu de la chance d’avoir un car des plus confortable.



Après 9 heures de route, nous sommes arrivés à bon port et chacun a pu regagner ses appartement.



Pendant ce temps, Marc et ses parents, Denis, Sylvie, Gildas, Jean-Luc, Marie-Joe se sont offert un dernier plaisir en déjeunant à l’hôtel et purent regagner leurs domicile en voiture particulière.



En conclusion, un superbe séjour avec un groupe génial. Bon état d’esprit, de la solidarité comme nous l’affectionnant tant sans oublier des bonnes parties de rigolades !



Un ébergement digne de ce nom et des Hôtes à la hauteur de leur réputation sur lequel je me suis pas mal étendu en intro de ce document.



Un chauffeur de car comme nous aimerions en avoir tant…



Bon, certaines des visites étaient très moyennes de part le manque de professionnalisme et de motivation des guide conférenciers comme le Château des MILANDES par exemple. Heureusement qu’on a pu visiter cette splendeur dans d’autres conditions par ailleurs ! Les grottes de LASCAUX totalement inadaptées pour un publique déficient visuel, le marché de Noël de SARLAT-LA-CANÉDA avec ses stands fermés…



Bon, ce n’est pas ces petits détails qui on pu gâcher notre mini séjour.



Je terminerais par remercier nos accompagnateurs qui sans aucun doute ont contribué par leur dévouement au bon déroulement de cette manifestation et à vous vacanciers déficients visuels pour votre bonne humeur et votre joie de vivre.



Je vous retrouverais avec un grand plaisir pour d’autres aventures avec Les Joyeux Mirauds !



Fait à BAGNEUX, le 9 janvier 2020.